Les bases du solfège : rondes, blanches, croches et autres figures de notes

Vous êtes musicien amateur ou confirmé, et vous cherchez à approfondir vos connaissances en solfège ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous allons décortiquer ensemble les différentes figures de notes qui composent le solfège, à savoir les rondes, les blanches, les croches et leurs dérivées. Prêt à maîtriser les bases du solfège ? C’est parti !

La ronde, reine du solfège

La ronde est la figure de note ayant la plus grande durée. Elle se représente par un cercle plein, sans hampe ni crochet.

En solfège, la ronde vaut généralement quatre temps dans une mesure à 4/4, qui est le temps le plus utilisé en musique.

La blanche, moitié d’une ronde

La blanche est une figure de note dont la durée est la moitié de celle de la ronde. Elle se reconnaît à son cercle blanc, avec une hampe vers le haut si elle se situe sur la troisième ligne d’une portée, ou vers le bas si elle se trouve sur la première ligne.

La blanche équivaut à deux temps dans une mesure à 4/4.

La croche, le quart d’une ronde

La croche est une figure de note dont la durée est le quart de celle de la ronde. Elle se distingue par son cercle noir, avec une hampe et un crochet vers le haut ou le bas.

MusiqueMagazine |   Quelles différences entre clé de sol et clé de fa ?

La croche représente un temps dans une mesure à 4/4.

Les doubles-croches et triples-croches, des divisions toujours plus fines

Les doubles-croches sont des figures de note dont la durée est la moitié de celle d’une croche, et les triples-croches, le tiers. Elles se distinguent par leur hampe et leurs crochets supplémentaires.

Dans une mesure à 4/4, une double-croche vaut la moitié d’un temps, et une triple-croche le tiers d’un temps.

Tableau récapitulatif des figures de notes et de leur valeur en temps

Figure de noteReprésentationValeur en temps (mesure à 4/4)
RondesCercle plein4 temps
BlanchesCercle blanc, hampe2 temps
CrochesCercle noir, hampe, crochet1 temps
Double-crochesCercle noir, hampe, double crochet0,5 temps
Triple-crochesCercle noir, hampe, triple crochet1/3 de temps
Solfège : valeur des figures de note

Les silences, l’autre facette du solfège

Les silences sont les espaces de temps durant lesquels aucun son n’est émis. Ils correspondent aux figures de notes, mais sont représentés par des rectangles pleins ou hachurés.

Les silences ont la même valeur en temps que leurs équivalents en notes, c’est-à-dire que le silence d’une ronde dure quatre temps (appelée pause), celui d’une blanche deux temps (appelé demi pause), etc.

Comment peut-on différencier les silences pause et demi pause dans une partition ?

Parmi les différents types de silences, les silences de pause et demi pause sont deux figurés de silence de base que l’on retrouve fréquemment dans les partitions. Apprenons à les distinguer visuellement et à comprendre leur valeur respective.

Reconnaître la pause (4 temps)

La pause est représenté par un rectangle plein, collée sous l’avant dernière ligne de votre portée. La valeur d’un silence de ronde équivaut à quatre temps dans une mesure à 4/4.

Reconnaître la demi pause (deux temps)

La demi pause est représenté par un rectangle plein, fixée sur la troisième ligne d’une portée. La valeur d’un silence de blanche correspond à deux temps dans une mesure à 4/4.

MusiqueMagazine |   Stop au solfège ! 6 autres méthodes pour apprendre la musique

Quels sont les autres éléments de solfège importants à connaître pour lire une partition ?

Au-delà des figures de notes et des silences, il existe d’autres éléments de solfège qui contribuent à la compréhension et à l’interprétation d’une partition. Découvrons ensemble les éléments clés à connaître pour lire une partition avec aisance et précision.

1. Clés et armures

Clés

Les clés indiquent la position des notes sur le porté et déterminent la tonalité de la partition. Les principales clés utilisées sont la clé de sol, la clé de fa et la clé d’ut.

Armures

L’armure d’une partition est composée des altérations (dièses, bémols et bécarres) placées au début de la portée, juste après la clé. Elles s’appliquent à toutes les notes de la même ligne ou interligne tout au long de la partition, à moins qu’une altération accidentelle ne soit spécifiée.

2. Mesures et temps

Mesures

Les mesures divisent la partition en sections régulières, définissant le nombre de temps contenus dans chaque section. Les mesures sont représentées par des barres verticales, appelées barres de mesure.

Temps

Les temps correspondent aux unités rythmiques de base d’une partition. Le nombre de temps par mesure est indiqué par la fraction située à gauche de la clé, appelée signature rythmique. Par exemple, une signature rythmique de 4/4 indique qu’il y a quatre temps par mesure, et chaque temps équivaut à une noire.

3. Altérations accidentelles

Dièses, bémols et bécarres

Les altérations accidentelles modifient temporairement la hauteur d’une note. Le dièse (#) élève la note d’un demi-ton, le bémol (b) la baisse d’un demi-ton, et le bécarre (♮) annule l’effet d’un dièse ou d’un bémol précédent.

Portée des altérations accidentelles

Une altération accidentelle s’applique à toutes les notes de même hauteur et dure jusqu’à la fin de la mesure, sauf si un bécarre annule son effet. Si une nouvelle mesure commence avec la même note altérée, l’altération doit être répétée.

4. Nuances et expressions

Nuances

Les nuances indiquent le volume sonore souhaité pour chaque passage. Les principales nuances sont le piano (p), le mezzo piano (mp), le mezzo forte (mf), le forte (f) et le fortissimo (ff).

Expressions

Les indications d’expression précisent le caractère, le style ou le sentiment à transmettre lors de l’interprétation d’un passage. Elles peuvent inclure des termes italiens tels que allegro, adagio, cantabile ou expressivo.

5. Ligatures et liaisons

Ligatures de prolongation

Les ligatures de prolongation relient deux notes ou plus de même hauteur et indiquent qu’elles doivent être jouées légato, sans interruption.

Liaisons d’expression

Les liaisons d’expression relient deux notes ou plus de hauteurs différentes et indiquent qu’elles doivent être jouées ou chantées avec un legato et une dynamique cohérente.

MusiqueMagazine
MusiqueMagazine

Musiquemagazine.fr | Des amoureux de la musique, au service de la musique. Nous proposons, sur notre site internet, des articles, conseils, astuces sur les instruments de musiques, le solfège, l'apprentissage et la création.